Qui suis-je ?

Qui suis-je ?

Je suis Dorothée SOLER.

Joyeuse, Enthousiaste, Optimiste, Créative… J’ai une grande confiance en la Vie !

J’ai 37 ans.

Mon parcours de vie

Mon rêve de petite fille : devenir maitresse d’école ! J’ai réalisé et vécu ce rêve pendant 12 ans.

Parallèlement, j’ai eu 3 enfants, âgés aujourd’hui de 10, 7 et 4 ans.

Ces deux vies intenses m’ont poussées à :

  • m’interroger sur l’enfance, l’éducation, la parentalité, la pédagogie
  • remettre en question mes croyances et mes schémas anciens
  • à chercher des réponses à la question : Comment faire autrement ?

Parentalité positive, éducation bienveillante, pédagogie positive…autant de termes et concepts dans lesquels j’ai trouvé des éléments de réponses qui correspondaient à ce que je voulais pour mes enfants et mes élèves. Toute mon attention était alors portée sur eux.

Mes découvertes

La première… LA découverte… LA rencontre avec la Psychologie Positive… Cette Science du Bonheur qui porte si bien son nom !

J’ai découvert que je pouvais être actrice de ma vie, de mon bonheur ; que je pouvais choisir de voir la vie dans toutes ses nuances de la plus foncée à la plus lumineuse ; que j’avais le pouvoir d’agir.

J’ai également découvert la puissance de mon corps le jour où il m’a dit STOP ! Un signal fort qui m’a fait comprendre que mon corps avait également besoin de toute mon attention. Méditation de Pleine Conscience, yoga, alimentation…

Prendre soin de soi en premier est indispensable pour pouvoir prendre soin des autres.

J’ai également découvert mes émotions et j’ai pu mettre le mot « hypersensibilité » sur tout ce que je ressentais depuis des années.

Et enfin, j’ai découvert comment je fonctionnais dans ma tête quand j’apprends et tout ce dont mon cerveau était capable !

Une véritable renaissance !

Aujourd’hui, je suis Psychopédagogue Positive & Créative depuis plus de 3 ans et je suis convaincue du potentiel infini de chaque être humain et de celui des enfants.

Cela signifie que quand nous prenons conscience de notre plein potentiel, que nous comprenons notre propre fonctionnement dans notre tête, notre cœur et notre corps alors le champ des possibles s’ouvre devant nous.

Et la bonne nouvelle c’est qu’il n’ y a pas d’âge pour y avoir accès !

J’ai à cœur de vous transmettre tout cela avec